Opérateurs télécoms, face au Coronavirus, baissez vos tarifs, proposez de nouveaux forfaits !

[SMART Click Africa] – Avec la pandémie du covid-19, de nombreux pays dans le monde ont opté pour le confinement des populations durant une période précise, afin de limiter la propagation du Coronavirus. Jeunes, élèves, travailleurs, cadres d’administration, chefs d’entreprises, sont appelés à rester chez eux.

Au Cameroun, le président de la République, Paul Biya, a instruit un ensemble de mesures dont certaines recommandent de rester chez soi plus que par le passé. « Les administrations publiques devront privilégier les moyens de communications électroniques et les outils numériques pour les réunions susceptibles de regrouper plus de dix personnes », prescrit d’ailleurs le président à son gouvernement.

Au-delà des cadres de l’administration publique invités à utiliser plus que par le passé les solutions numériques, nombreux sont les entreprises, employés du secteur privé, étudiants, élèves, commerçants et autres qui travaillent plus que jamais avec la connexion Internet.

L’Université de Yaoundé I par exemple, à la suite de la suspension des cours en présentiel sur toute l’étendue du territoire dans tout le système éducatif national, prévoit de mettre en œuvre une plateforme numérique dédiée à la mise en ligne des cours et des amphithéâtres virtuels. Pour concrétiser ce projet et accéder à ces cours et amphithéâtres en ligne, étudiants, enseignants et cadres de l’Université devront disposer de la data.

Confinées ou bloquées entre quatre murs, de nombreuses personnes doivent donc se connecter sur Internet pour étudier, s’informer et même travailler. La data devient plus que jamais une denrée importante en cette période de crainte généralisée de propagation du Covid-19. Cela fera sans doute l’affaire des Telcos et FAI, car leurs services de communications électroniques seront probablement plus sollicités.

Dans un élan de solidarité, les telcos africains rompts à communiquer sur leurs actions de RSE, devraient dans ce contexte proposer des forfaits spéciaux ou baisser les tarifs de la data. Ceci non seulement afin de permettre aux populations de rester connectées et informées, mais également pour leur aider à mieux utiliser les moyens de communications électroniques et les outils numériques pour le travail à distance ou encore pour sauver des vies. Réduire ou baisser ces tarifs serait une action salutaire et bienveillante. Et même de reconnaissance envers l’apport de ces abonnés à la croissance de ces opérateurs.

Beaugas Orain DJOYUM

Baissez les tarifs du mobile money !

Autre mesure salutaire pouvant être prise par vous, chers telcos, la baisse des tarifs des transactions des paiements mobile. Orange Money et de MTN Mobile Money par exemple (les deux opérateurs mobiles offrant les services de paiement mobile au Cameroun). Pourquoi ? Parce que le Covid-19 peut également se transmettre par les billets de banque, du fait qu’ils passent de mains en mains. Ceci même si les risques sont faibles. Imaginez une potentielle victime éternuer dans sa paume de main et retirer un billet de banque de sa poche qu’il vous tend avec la même main…

En Chine et en Corée du Sud, les billets de banque provenant de zones très infectées ont été isolés et désinfectés au moyen d’ultra-violets et de fortes températures. Même si personne n’a encore été contaminé par les billets de banque, des chercheurs de l’Université de la Ruhr en Allemagne ont affirmé, après des tests, que le Covid-19 pouvait persister en moyenne entre quatre et cinq heures sur un billet de banque. L’OMS qui s’est exprimée sur le sujet a donné quelques conseils. Parmi ces conseils, le lavage régulier des mains et l’utilisation des moyens de paiements sans contact.

« Des données préliminaires indiquent que le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) peut survivre sur des surfaces pendant quelques heures au plus.  Il peut arriver qu’un objet soit contaminé par le SARS-CoV-2 par une personne infectée qui tousse ou éternue ou qui touche l’objet.  Avec une bonne hygiène des mains, le risque d’être infecté par le nouveau coronavirus en touchant des objets, notamment des pièces de monnaie, des billets de banque ou des cartes de crédit, est très faible. La meilleure protection consiste à se nettoyer fréquemment les mains avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et au savon », conseille l’OMS.

Opportunité pour promouvoir les paiements mobiles

L’utilisation généralisée des moyens de paiement mobile ou sans contact contribuera à apaiser les cœurs de ceux qui sont encore dubitatifs quant à l’utilisation des billets de banque en cette période. Chers opérateurs, MTN, Orange, Nexttel, Camtel, au-delà des messages de sensibilisation que vous diffusez/pouvez diffuser, dans un élan de solidarité, durant cette période de crise, pour MTN Mobile Money et Orange Money, baissez les frais d’envoi et/ou de retrait ! Proposez des forfaits intéressants et attractifs pour les transactions financières mobiles.

Pourquoi ne pas simplement annuler certains frais d’envoi et de retrait ? En plus d’être une action de bienfaisance et de solidarité, cela pourrait contribuer à recruter de nouveaux clients et à instaurer au sein des populations la culture des moyens de paiement mobile.

Au Kenya par exemple, laboratoire mondial des paiements mobiles via téléphone, à la suite à d’un appel du président Uhuru Kenyatta, les telcos Safaricom, Airtel Kenya et Telkom Kenya ont chacun accepté d’annuler les frais d’envoi ou de retrait pour les transactions d’argent mobile inférieures à 1 000 Kshs (10 $ US). Le président kenyan soutenait que cette réduction des prix pourrait permettre à davantage de Kenyans d’accepter les paiements mobiles et ainsi minimiser les contacts et aider à endiguer la propagation du Coronavirus. Suivez l’exemple !

Alors, MTN Cameroon, Orange Cameroun, Nexttel Cameroun, Camtel, en ces circonstances, baissez les tarifs de vos services de communications électroniques ! Proposez de nouveaux forfaits adéquats et accessibles ! Participez de fort belle manière à lutte contre la propagation du Covid-19 ! Les telcos des pays africains où des cas de contamination au Covid-90 sont signalés sont appelés à faire de même !

Par Beaugas Orain DJOYUM

 

Opérateurs télécoms, face au Coronavirus, baissez vos tarifs, proposez de nouveaux forfaits ! – Digital Business Africa

Beaugas Orain DJOYUM est un passionné des TIC, des Télécoms et du Numérique. Il est le président de l’association Smart Click Africa et Directeur de publication de Digital Business Africa, la plateforme web d’informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique en Afrique. Journaliste diplômé de l’ESSTIC et consultant en e-Réputation, il dirige le cabinet ICT Media STRATEGIES. Un cabinet spécialisé en veille stratégique dans le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique, en e-Réputation et Personal branding, en communication digitale, en édition web & magazine et en production des contenus médiatiques spécialisés. Pour le contacter : [email protected]. Téléphone fixe : +237 243 25 64 36. Téléphone mobile : +237 674 61 01 68

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code